Kinshasa : un sac de charbon de braise passe de 30 000 FC à 40 000 FC, soit 10 000 FC d'augmentation

Ph. Droits tiers.
PAR Deskeco - 06 avr 2021 08:43, Dans Actualités

Le prix d'un sac de charbon de braise en provenance de Kasangulu, dans la province du Kongo central et du plateau de Bateke dans la commune urbano-rurale de Maluku, a connu une hausse de prix au cours de la période allant  de 29 mars au 04 avril 2021, passant de 30.000 (trente mille) FC le sac, à 40.000 (quarante mille) FC, soit 10.000 (dix mille) FC d’augmentation, selon le constat fait par DESKECO dans la plupart des marchés de la ville de Kinshasa.

La multiplicité des taxes dont sont victimes les opérateurs économiques et la mauvaise état des routes de desserte agricole, sont les causes qui justifient la hausse de prix de certains produits de grande consommation.

Cette hausse de prix s’est également fait remarquer sur d’autres produits de grande consommation tels le carton de poissons chinchards de 30 kg 20+ et celui de poissons salés de 9 kilos, le sac d’haricots de 100 kg en provenance de la ville de Goma dans la province du Nord-Kivu, le sac du riz de 50 kg en provenance de l’Asie précisément, de la Thaïlande et de la Chine, le sac  du sucre de 50 kg en provenance de Kwilu Ngongo dans le territoire de Mbanza-ngungu, dans la province du Kongo central ainsi que le sac de semoule de 25 kg.

Ces produits se sont négociés, pour la période sous examen, respectivement à 155.000 (cent cinquante-cinq mille) FC contre 150.000 (cent cinquante mille) FC ; 106.000 (cent six mille) FC contre 103.000 (cent trois mille) FC ; 220 (deux cent vingt) USD contre 210 (deux cent dix) USD ; 90.000 (quatre-vingt-dix mille) FC contre 86.000 quatre-vingt-six mille) FC ; 96.600 (quatre-vingt-seize mille six cents) FC contre 96.000 (quatre-vingt-seize mille) FC, 33.000 (trente-trois mille) FC contre 30.000 (trente mille) FC.

Des produits tels que le carton de savon de marque le coq  contenant 36 (trente-six) pièces, le bidon d’huile de 5 (cinq) litres, ont aussi observé une hausse de prix. Ils se sont vendus à 15.000 (quinze mille) FC contre 12000 (douze mille) FC et 17.500 (dix-sept mille cinq cents) contre 16.500 (seize mille cinq cents) FC.

Cependant, les cossettes de manioc et le maïs graine ont connu ont vu leurs prix baisser en se vendant, au cours de la meme période sous examen, à 120.000 (cent vingt mille) FC contre 130.000 (cent trente mille) FC, et 100.000 (cent mille) FC contre 110.000 (cent dix mille) FC.

Par ailleurs, le sac de sel iodé de 20 (vingt) kg, et celui de farine de froment de 25 (vingt-cinq) kg, ont gardé la stabilité de prix. Ces deux produits ont le prix de 13.000 (treize mille) FC et 33.000 (trente-trois mille) FC. 

Jordan MAYENIKINI

 
 

Articles similaires