RDC : le député Gratien Iracan trouve impossible l’électrification de 145 territoires du pays avec 3 millions USD comme prévu dans le budget 

Photo ACTUALITE.CD.
PAR Deskeco - 28 nov 2020 11:44, Dans Finances

(Le député Gratien Iracan/Ph ACTUALITE.CD)

Le député national Gratien Iracan de Saint-Nicolas est intervenu comme panéliste au cours de la matinée sur l’électrification, organisée vendredi 27 novembre à Kinshasa par l’ONG « Resource Matters » dans l’optique de proposer l’entame d’une discussion constructive sur les meilleures pistes d’électrification pour la RDC.

Dans son intervention, le député Gratien Iracan de Saint-Nicolas a donné les raisons qui rendent impossible l’électrification de 145 territoires de la RDC. A l’en croire, cette impossibilité est liée à la modique somme que le gouvernement alloue dans ce secteur. 

« Le gouvernement a prévu 7 milliards de Francs congolais soit 3 millions USD pour électrifier 145 territoires par l’énergie solaire tout comme l’énergie hydroélectrique sous le contrôle du ministère de Développement et le ministère de l’énergie. En divisant cette somme, chaque territoire se retrouve avec 24 000 USD. Ce qui est impossible de faire accéder la population à l’électricité dans un pays vaste comme la RDC. Même si le budget n’est pas encore approuvé, nous sommes en train de travailler là-dessus en faisant quelques amendements. Mais on fait face à la contrainte de la mobilisation des recettes. Il y a trop de fraude et de coulage des recettes », a-t-il dit. 

Pour l’élu de Bunia (Ituri), le gouvernement peut favoriser l’exploitation de l’énergie éolienne pour assouplir les barrages d’Inga, il suffit de faire preuve de volonté politique. La RDC dispose des endroits favorables à l’exploitation éolienne, dit-il, malheureusement non pris en compte par le gouvernement.

« C’est possible pour la RDC d’exploiter l’énergie éolienne. Il y a des partenaires qui sont disposés à pouvoir nous fournir les matériels. Mais souvent, c’est le gouvernement qui n’est pas souple. Les territoires de Fizi et Mwenga, la montagne de Ruwenzori, la partie nord des provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri sont remarquables par le vent violent qui souffle dans ces coins. On peut en profiter pour exploiter l’énergie éolienne. Il y a juste un problème de manque de volonté politique », a renchéri le député Gratien Iracan.

Le rapport de Resource Matters affirme que malgré les vastes ressources énergétiques du pays, seuls 9 à 15% de plus de 80 millions d’habitants du Congo ont accès à l’électricité, la plupart de temps de manière intempestive.

Au cours de cette activité, Resource Matters a présenté son rapport intitulé : « Electrification de la RD Congo : A la recherche des pistes de solution », réalisé en partenariat avec Energy Systems Research Group de l’Université de Cape Town. Ce rapport présente au gouvernement, une modélisation pour des meilleures solutions d’électrification en RDC.

Jordan MAYENIKINI

 

 
 

Articles similaires