RDC: face aux opérateurs économiques, le ministre des Finances dresse la situation macroéconomique en 2020 par rapport à la covid-19

Sele Yalaghuli
PAR Deskeco - 26 oct 2020, Dans Finances

Le ministre des Finances, Sele Yalaghuli, est intervenu jeudi au Déjeuner Conférence à la Chambre de Commerce Belgo-Congolaise-Luxembourgeoise. L’argentier national a exposé sur l’« Accompagnement du secteur privé dans le contexte de la covid-19 ». En cinq tableaux, le ministre des Finances a montré l’impact de la crise sanitaire de coronavirus sur l’économie nationale et ce que le gouvernement a fait pour accompagner le monde des affaires. Il ressort de son analyse qu’à la suite de la covid-19, la RDC va connaitre cette année sa première récession économique avec un taux de croissance négatif de -2,2%.

Au nombre de mesures prises par l’Exécutif national pour atténuer les effets de la crise sur les opérateurs économiques, Sele Yalaghuli a cité notamment l’exonération de la TVA à l’importation et à la vente des produits pharmaceutiques, la suspension pour trois mois de la TVA à l’importation et la vente des produits de première nécessité, l’enlèvement d’urgence des intrants et produits pharmaceutiques, la suspension pour trois mois de certaines missions de contrôle dans les entreprises, la suspension pour trois mois des pénalités en cas de retard de dédouanement des produits de première nécessité, le renforcement de SYDONIA pour une meilleure prise en charge des opérations d’import-export, la suspension pour trois mois de certaines perceptions provinciales sur les produits agricoles.

Voici les cinq tableaux commentés par le ministre des Finances lors de son exposé de la Chambre de Commerce Belgo-Congolaise-Luxembourgeoise.

covid 1covid 2covid 3covid 4covid 5

Amédée Mwarabu

 
 

Articles similaires