RDC : le gouvernement a rétrocédé aux provinces et ETD 842 millions USD à fin septembre 2020, soit un taux d’exécution de 56,1%

gouvernorat Haut-Katanga
PAR Deskeco - 20 oct 2020, Dans Finances

Le gouvernement central a rétrocédé aux provinces et ETD, en payant les rémunérations et le fonctionnement des institutions, à hauteur de 1 555 429 782 063 FC (842,594 millions USD si on considère le taux budgétaire moyen retenu dans le Collectif Budgétaire de 1846 FC le dollar américain) sur des prévisions linéaires de 2 769 568 262 960 FC (1,5 milliard USD) pendant les 9 premiers mois de l’année 2020, soit un taux d’exécution de 56,16%, selon les états de suivi budgétaire de la Direction générale des politiques et programmation budgétaire.

La province de Kinshasa a obtenu le plus des subsides du gouvernement central avec 450 235 197 716 FC, suivie du Kwilu avec 226 133 121 989 FC, de l'Equateur 148 798 099 776 FC, du Haut Katanga 120 712 005 556 FC, de la Tshopo 101 742 893 622 FC.

Les provinces qui ont reçu moins de subsides du gouvernement central sont le Sankuru avec 2 402 814 655 FC, la Mongala avec 3 320 837 696 FC, la Tshuapa avec 4 133 415 661 FC, le Tanganyika avec 4 213 397 666 FC ou encore le Sud-Ubangui avec 4 535 139 571 FC.

Selon les mêmes états de suivi budgétaire de la Direction générale des politiques et programmation budgétaire, à fin septembre 2020, les dépenses du gouvernement central ont été exécutées à hauteur de 5 322 437 363 685 FC (2,883 milliards USD) contre des prévisions linéaires de 12 918 936 035 467 FC (6,998 milliards USD), soit un taux d’exécution de 44,5%, selon la Direction générale des politiques et programmation budgétaire.

Comparées aux dépenses globales du gouvernement central, les charges des provinces et ETD, payées par le gouvernement central, représentent 29,22%, soit loin de 40% exigés par la constitution dans le cadre de la rétrocession.

Il sied d’indiquer que le budget2020 initial de 11,2 milliards USD a été réduit de 43,2% par le Projet de Budget rectificatif 2020 déposé en examen à l’Assemblée nationale.

Amédée Mwarabu

 
 

Articles similaires