RDC: Mukoko Samba s'insurge contre l'examen d'un Collectif budgétaire au cours de la session de septembre

assemblée nationale
PAR Deskeco - 16 sep 2020, Dans Finances

Sylvestre Ilunga Ilunkamba a rencontre les deux chambres du parlement lundi. Il l’a redit que son gouvernement envisage bien un collectif budgétaire pour l’exercice en cours. Dans leurs discours mercredi à l’occasion de l’ouverture de la session de septembre au parlement, Jeanine Mabunda Lioko Mudiayi et Alexis Thambwe Mwamba ont rappelé la nécessité de déposer à temps non seulement ce projet de collectif budgétaire, mais aussi le projet de lois de finances 2021.

« Faire un collectif budgétaire à un mois et demi de la clôture des engagements budgétaires uniquement pour améliorer les taux de réalisation du budget 2020 n’est pas très responsable. Ce collectif budgétaire aurait dû être déposé au Parlement au mois de mai 2020 », a noté Daniel Mukoko Samba, ancien vice-premier ministre chargé des questions budgétaires.

Sur ACTUALITE.CD, il a expliqué sa pensée:

« Un budget est une estimation réaliste et sincère des recettes et des dépenses. La loi relative aux finances publiques dispose que “seule la loi de finances rectificative peut, en cours d’année, modifier certaines dispositions de la loi de finances de l’année (art 26). Dès lors que les projections contenues dans la loi de finances votée par le Parlement et promulguée par le Chef de l’Etat ne sont plus conformes à la réalité économique, le Gouvernement doit solliciter sa modification en soumettant un projet de loi de finances rectificative. Celle-ci “contient les modifications des dispositions de la loi initiale présentée en partie ou en totalité dans les mêmes formes que la loi de finances de l’année” (art 27) ».

Lire la suite ICI

 
 

Articles similaires