RDC : arrivée ce week-end à Kinshasa d’une délégation allemande pour une mission de portée économique

félix et angela
PAR Deskeco - 08 aoû 2020, Dans Actualités

Le président de la République, Félix Tshisekedi, a annoncé lors de sa communication au Conseil des ministre du vendredi 7 août, l’arrivée ce week-end d’une délégation allemande qui vient pour une implémentation des suites de sa visite à Berlin en novembre 2019.

« Lors de la dernière visite officielle du Chef de l’Etat en Allemagne, plusieurs engagements et accords économiques étaient annoncés et des M.O.U avaient été conclus. Dans cette perspective, la délégation allemande arrive déjà ce week-end pour des entretiens avec les officiels congolais. Le Président de la République a demandé aux membres du gouvernement concernés de leur réserver l’accueil chaleureux et de Collaborer pleinement avec eux pour la réussite de leur mission économique en RDC », rapporte le compte rendu du Conseil des ministres.

Le président de la République avait effectué une visite de travail de 72 heures à Berlin à partir du 14 novembre 2019. Le l’Etat a commencé son programme par un entretien avec le Président du Parlement allemand, Wolfgang Schäuble. Puis, il a eu une séance de travail avec les parlementaires du groupe Afrique.

L’Allemagne était le troisième pays européen que Félix Tshisekedi a visité après la Belgique et la France, après son investiture en le 24 janvier 2019. Avant d’être reçu par la Chancelière Angela Merkel, le chef de l’Etat Congolais avait été reçu par le président de la République , Franck-Walter Steinmeier. Avec la chancelière allemande, il avait été évoqué la nécessité de la redynamisation de la coopération bilatérale entre les deux pays. L’Allemagne est la première puissance économique et industrielle de l’Europe.

Au Bundestag, le parlement allemand, devant le Groupe Afrique, le président Congolais avait affiché le ton de ce voyage : séduire les investisseurs allemands encore très frileux à l'idée de s'engager dans un pays au potentiel gigantesque mais encore trop instable. 

« Nous sommes un pays très grand, au cœur de l'Afrique qui peut, de par sa taille, relier l'Océan atlantique à l'Océan indien", a-t-il tenu à préciser. "Il n'y a que les capitaux extérieurs, les capitaux frais, qui peuvent venir nous aider à bâtir ces infrastructures », avait dit Félix Tshisekedi pour inviter les potentiels investisseurs en RDC.

De même, Félix Tshisekedi avait émis le vœu de suivre l’Exemple du Gabon qui transforme son bois sur place avant de l’exporter.

"Ils (les Gabonais, Ndlr) ont tout simplement mis fin à l'exploitation forestière anarchique" a expliqué le président congolais. "Maintenant, ils interdisent toute exportation du bois gabonais. Parce qu'ils veulent en contrepartie en contrôler l'exploitation et même la transformation. Donc tout va se faire au Gabon. Et ça a eu pour incidence d'attirer au moins 80 entreprises étrangères. Je crois que c'est comme ça que nous allons réussir à mieux gérer cette exploitation", avait-il dit à la même occasion.

Amédée Mwarabu

 
 

Articles similaires