RDC : le Plan de Trésorerie du 2e semestre 2020 plafonne les recettes à 1,837 milliard USD et les dépenses à 2,122 milliards USD

budget
PAR Deskeco - 05 aoû 2020, Dans Finances

Le ministère des Finances vient enfin de publier le Plan de Trésorerie (PTR) du second semestre 2020 subséquent du Budget général avec des recettes de l’ordre de 3.674 milliards FC (1,837 milliard USD si on prend le taux de 2000 FC le dollar américain) et des dépenses estimées à 4.245 milliards FC (2,122 milliards USD).

« S’agissant spécifiquement du plan de trésorerie du Budget général du deuxième semestre, les recettes fiscales et non fiscales sont situées, pour le second semestre, à 3.674 milliards de FC contre des dépenses de 4.245 milliards de FC. Il en découle un déficit de 571 milliards de FC couvert par l’appui budgétaire à raison de 368 milliards FC et les produits de bons du trésor pour 201 milliards de FC. Il est exclu tout recours au financement monétaire afin de contenir la volatilité du taux de change et du niveau général des prix intérieurs », note le communiqué accompagnant le PTR du second semestre 2020.

En publiant ce plan de trésorerie, le cabinet du ministre des Finances a tenu à expliquer qu’il tient compte de la conjoncture économique de la RDC « sévèrement affectée » par la crise sanitaire de covid-19.

"L’économie congolaise, à l’instar de toutes les économies de la planète, a été sévèrement affectée par la crise sanitaire liée à la covid-19. A la suite de ce qui précède, tous les paramêtres de base du précédent PTR, publié en  date du 27 janvier 2020, sont dépassés. Il a donc fallu procéder à un ajustement dudit plan au regard notamment du repli du niveau des recettes publiques”, soutient le cabinet du ministre des Finances.

Rappelons que le Budget 2020 tel que voté au Parlement et promulgué par le président de la République s’élève à 18,545,2 milliards FC qui représentait environ 11 milliards USD au taux budgétaire annuel moyen de 1687 FC le dollar américain. Ce Budget est totalement dépassé à ce jour à cause de la faible mobilisation des recettes au premier semestre de l'année.

A fin juin 2020, les états de suivi budgétaire renseignent un niveau global de dépenses de l’ordre de 3 350 608 435 571 FC (1,718 milliard USD) contre les prévisions linéaires de 8 612 624 023 644 FC (4,416 milliards USD) au premier semestre 2020, soit un taux d’exécution de seulement 38,9% et un gap de 2,698 milliards USD dans les recettes qui étaient attendues.

Plus spécifiquement, en ressources internes, les dépenses publiques du gouvernement se sont élevées à 3 156 764 192 824 FC contre les prévisions linéaires de 7 435 923 385 994 FC, soit un taux de réalisation de 42,5%, au 30 juin 2020. Cette faible mobilisation se constate même chez les partenaires extérieurs de la République démocratique du Congo qui n’ont contribué au budget national à hauteur de 193 844 242 824 FC (99,407 millions USD au taux de 1950 FC le dollar américain) sur des prévisions linéaires de 1 176 700 637 650 FC (603,436 millions USD), soit un taux d’exécution d’à peine 16,5%, à fin juin 2020.

A noter que le Plan de Trésorerie n’est pas à confondre avec le budget d’un exercice. Il est juste un outil de gestion et de pilotage de l'exécution du Budget au regard des fluctuations de la conjoncture et des contraintes trouvées sur le terrain. Ainsi, le Plan de Trésorerie est ajustable, variant périodiquement en fonction des données en présence.

Amédée Mwarabu

 
 

Articles similaires