Kongo Central : des prestataires engagés dans la riposte contre la covid-19 dans la rue pour réclamer 2 mois de salaire

Prestataires covid-19
PAR Deskeco - 08 juil 2020, Dans Actualités

Après Kinshasa, les prestataires engagés dans la riposte contre la covid-19 à Matadi dans le Kongo Central ont été dans la rue le mardi 7 juillet pour réclamer deux mois d'arriérés de salaire (mai et juin). 

Selon Radio Okapi qui livre cette information, près de 180 prestataires, dont des médecins, des infirmiers, des relais communautaires, des brancardiers, ont manifesté  devant la zone de santé de Nzanza à Matadi.

Commis dans divers secteurs de la riposte contre la covid-19,ces prestataires déclarent avoir travaillé durement au risque d'attraper la Covid-19 en acceptant des promesses mais aujourd'hui, ils sont à bout de patience parce qu'impayés depuis deux mois.

Selon le ministre provincial de la santé, Nestor Mandiangu, qui les a appelés au calme et à reprendre le travail, le fonds destiné à la paie serait déjà arrivé dans la province depuis une semaine, mais les réunions se succèdent pour sa répartition équitable, rapporte Radio Okapi.

Le gouvernement dit avoir déjà dépensé 27,3 millions USD, au 15 juin, pour la gestion de la pandémie de Coronavirus sur l'ensemble du pays.

A Kinshasa, après avoir été dans la rue, les personnels engagés dans la riposte contre la covid-19 sont en grève depuis le lundi 6 juillet. Ils revendiquent 3 mois d'arriérés de salaire. Selon le ministre de la Santé, c'est la Primature qui s'occupe de leur paie.

Le Kongo Central est la deuxième province la plus touchée par la pandémie de Coronavirus après Kinshasa avec 337 cas confirmés au 6 juillet. 

Amédée Mwarabu

 
 

Articles similaires