RDC : Banro Corporation vend à Shomka Ressources Ltd sa mine d'or de Namoya dans le Maniema

Line de Namoya
PAR Deskeco - 24 juin 2020 07:43, Dans Actualités

La Société canadienne d’exploitation d’or Banro Corporation a annoncé avoir vendu sa mine d’or Namoya Mining en République démocratique du Congo à Shomka Resources Ltd, dans laquelle la société chinoise Baiyin International Investments détient une participation minoritaire. Le prix d'achat ou le taux de redevance n’ont pas encore été divulgués.

Dans un communiqué de presse signé le mardi 23 juin 2020 par le président-directeur général de Banro Corporation, Brett Richards, annonce que la transaction est toujours soumise à certaines conditions, notamment l'approbation finale du gouvernement de la République démocratique du Congo.

Le communiqué annonce aussi qu’en échange, Banro recevra une redevance perpétuelle pour toute la production de la propriété Namoya.

« Avec la vente de la mine Namoya à l'acheteur, toutes les parties prenantes de l'entreprise en bénéficieront grandement, car la mine se prépare à redémarrer l'exploitation dès que possible. En plus de la redevance sur la production de la propriété Namoya, Banro détiendra deux licences minières existantes: Lugushwa Mining SA («Lugushwa») et Kamituga Mining SA («Kamituga»), ainsi que 17 licences et permis d'exploration supplémentaires qui s'étendent le long de la ceinture aurifère Twangiza-Namoya, longue de 210 kilomètres, dans les provinces du Sud-Kivu et du Maniema en RDC depuis la communauté de Lugushwa, au nord-est jusqu'à la mine d'exploitation de Twangiza. »

Shomka Resources, la société qui achete la mine de Namoya, est une coentreprise détenue à 65,5% par Shomka Capital Ltd et à 34,5% par Baiyin International Investments Ltd. Shomka Capital Ltd est contrôlée par un entrepreneur et homme d'affaires minier congolais: Victor S. Kasongo. La société chinoise a acheté la mine Twangiza de Banro en janvier 2020.

Selon un communiqué de presse de Shomka Ressources qui cite une déclaration de Victor Kasongo, président de cette société, Shomka compte commencer l’exploitation de l’usine et la production en Janvier 2021.

 «Nous sommes très heureux de signer l’accord d’acquisition de la mine de Namoya. Notre intention est de remettre Namoya en production, espérons-le, début janvier 2021 après l'exécution de notre programme d'entretien et de maintenance qui a commencé le 1er juin. Nos employés, nos fournisseurs, nos créanciers et nos communautés d'accueil sont ravis de la perspective de reprendre leurs activités ».

Banro avait annoncé en février 2020 qu'il envisageait de vendre Namoya à prix réduit, après avoir été contraint de suspendre ses opérations là-bas et sur plusieurs autres sites miniers.

Les mines Banro dans les provinces de l'Est du Maniema et du Sud-Kivu au Congo ont fait face à plusieurs attaques de milices armées. Au Maniema, incidents et kidnappings des agents de Namoya Mining se sont ainsi produits entre septembre 2016 et juillet 2019. Les communautés locales, qui ont pris les armes, accusent Banro Corporation de ne pas respecter son cahier de charge.

Par rapport à cette épineuse question, Shomka Ressources Ltd annonce des pourparlers avec les communautés locales.

«Un dialogue approfondi avec les communautés d'accueil et les parties prenantes, y compris des discussions sur le financement de projets sociaux afin de réduire la pauvreté, d'assurer la paix et la stabilité dans les zones où Namoya opère, est en cours», a déclaré Victor S. Kasongo, cité dans le communiqué de presse de son entreprise.

Chadrack Londe | Maniema

 

 

 
 

Articles similaires