Covid-19 en RDC : la BCDC offre un groupe électrogène de 450KVA à la Clinique Ngaliema

Bcdc
PAR Deskeco - 15 mai 2020, Dans Entreprises

La Banque commerciale du Congo (BCDC), représentée par son directeur général adjoint, Guy-André Bweyasa wa Nsiamu, a offert, ce vendredi 15 mai 2020, un groupe électrogène d’une capacité de 450 KVA à la Clinique Ngaliema, aux mains du Médecin directeur, Docteur René Kongo Minga, dans le cadre des actions anti covid-19 en République démocratique du Congo.

« Nous venons remettre formellement un groupe de 450 KVA à la Clinique Ngaliema. Cette action rentre directement dans le cadre des actions que nous  menons contre la Covid-19. Nous avons devant nous un ennemi commun, le coronavirus, que nous devons tous combattre. Devant un ennemi si coriace nous devons conjuguer nos efforts. Nous devons intervenir avec des actions qui ont un impact direct sur les bénéficiaires. De façon concertée, nous avons identifié un besoin urgent qui se posait à la Clinique Ngaliema. La BCDC qui est le banquier de la Clinique Ngaliema a demandé dans quel domaine elle pouvait intervenir. C’est là qu’on a appris que le groupe  électrogène qui alimentait le pavillon des patients covid-19 posait problème. Donc, nous intervenons sur un domaine que nous avons défini ensemble », a dit le DGA de la BCDC, avant de remettre les clés du groupe.

Tout en remerciant son généreux donateur, le médecin directeur de la Clinique Ngalema a indiqué que ce groupe électrogène pourra alimenter au total 10 services  de l’hôpital dont le pavillon 6 où sont internés les patients covid-19, la salle des couveuses pour les bébés prématurés ou encore la morgue.

La BCD dit agir dans le cadre de sa responsabilité sociétale en République démocratique du Congo. « La deuxième motivation est que c’est une action qui rentre dans notre  responsabilité sociétale. Plus qu’une banque, la BCDC est un opérateur économique. A ce titre, elle a des responsabilités à remplir dans la société. Généralement, quand on a un peu de moyen, nous intervenons dans le domaine social. Il nous arrive aussi d’intervenir dans le domaine culturel ou scientifique. Nous travaillons au Congo. Nous gagnons de l’argent. Et nous réinvestissons une partie de cet argent dans cette société, dans les actions sociales. Ça c’est une action sociale », a-t-il ajouté.

Pour Guy-André Bweyasa, cette action est aussi une occasion de célébrer les bonnes relations de partenariat qui unissent la BCDC à la Clinique Ngaliema qui est client de la Banque.

« Nous avons une relation de partenariat avec la Clinique Ngaliema. A la BCDC, nous avons toujours préconisé un partenariat équilibré. C’est peut-être aujourd’hui une occasion de célébrer cette relation de partenariat. Nous sommes une banque citoyenne. Nous travaillons conformément aux règlementations établies en RDC. Nous essayons de soutenir les autorités dans l’effort de développement. Nous estimons que nous avons un rôle social à jouer dans le secteur bancaire en RDC. Nous sommes la banque la plus ancienne en RDC. Nous jouons le rôle du grand frère ou de la grande sœur dans une famille africaine. Les autres qui sont arrivés après nous, nous regarde. A ce titre-là, nous ne pouvons pas commettre des erreurs. Nous devons vraiment assumer ce rôle-là de grand frère et de grande sœur dans une famille africaine », a encore dit le DGA de la BCDC.

Fondée en 1909, la Banque commerciale du Congo est une des premières banques de la République démocratique du Congo. Elle a traversé toutes les époques et troubles du pays pour rester, aujourd'hui, l'une des banques les plus importantes et actives de la RDC. Sa clientèle englobe des particuliers, des petites et moyennes entreprises, des grandes sociétés ainsi que des organismes gouvernementaux. Hormis les services bancaires de base, la BCDC propose de nombreux autres services, tels que la banque électronique, Western Union, MasterCard.

Amédée Mwarabu

 
 

Articles similaires