Kananga: Les participants au NewsForum d'ACTUALITE.CD proposent au gouvernement provincial de compter sur les recettes locales pour exécuter son programme 

ACTUALITE.CD
PAR Deskeco - 18 jan 2020, Dans Actualités

Les responsables des institutions publiques provinciales du Kasaï Central,  les animateurs des organisations de la société civile et les journalistes ont demandé au gouvernement provincial de faire de la mobilisation des recettes locales une priorité en 2020 pour la meilleure exécution de son programme d'action au lieu de se contenter des appuis budgétaires extérieurs. 

C'était à l'occasion d'un NewsForum qu'a organisé ACTUALITE.CD ce jeudi 16 janvier 2020 dans la salle des jeunes CEICA autour du thème: "quelles devraient être les priorités du gouvernement provincial en 2020? "

Pour Me Jean Claude Mupompa, secrétaire exécutif du gouvernement provincial qui était l'un de trois panelistes,  son gouvernement a un programme d'action axé sur cinq piliers à savoir le renforcement de la gouvernance et consolidation de la paix, le développement des secteurs productifs,  la modernisation des infrastructures de base, le développement social et valorisation des ressources humaines et enfin la protection de l'environnement et gestion durable du cadre de vie. Pour Mupompa,  ce programme d'actions est en application. Il en a donné comme preuve la récupération de la localité de Bakamba en territoire de Dimbelenge jadis au centre des disputes entre les provinces du Kasaï Oriental et du Sankuru. 

Le deuxième intervenant,  le député provincial Stéphane Muanda a lui ressorti les difficultés du gouvernement provincial à mettre en exécution son programme d'action  notamment à cause de l'irrégularité de la rétrocession, la non operationnalité de la caisse de péréquation et la faible mobilisation des recettes locales. Le député Muanda a proposé comme priorité pour 2020 la réorganisation de la régie financière provinciale. 

Quant au dernier intervenant, Albert Kyungu de la société civile, il a reproché au gouvernement l'échec de la réinsertion des ex-miliciens Kamuina Nsapu qui a fait monter le banditisme urbain à Kananga, l'absence des capacités managériales des animateurs des entités territoriales décentralisées, le manque d'encadrement des retournés d'Angola et l'abandon des besoins sociaux de base aux seuls organismes humanitaires internationaux. 

Pour 2020, le secrétaire exécutif du Crongd a proposé entre autres au gouvernement provincial de prioriser la construction des routes de desserte agricole et la réhabilitation des ponts en vue de connecter les centres de production à ceux de consommation, le suivi et les comptes à rendre sur l'exécution des travaux de 100 jours, la réinsertion des ex miliciens et l'augmentation de la desserte en eau et en électricité. 

Des échanges assez animés ont suivi ces exposés. Les participants ont recommandé au gouvernement provincial de faire de la desserte de la ville en eau et en électricité une des priorités en 2020 par la mise en service de la centrale solaire en abandon à la résidence officielle du gouverneur. Pour y arriver, les participants ont proposé la redynamisation de la direction générale des recettes du Kasaï Central en faisant de cette régie un véritable outil professionnel dépolitisé et en étendant sa couverture sur l'ensemble de la province. 

Sosthène Kambidi 

 
 

Articles similaires