RDC :Des dégâts attendus après les pluies diluviennes de ce mardi matin à Kinshasa

Inondations
PAR Deskeco - 03 déc 2019, Dans Actualités

Des fortes pluies se sont abbattues sur la capitale Kinshasa ce mardi 3 décembre, a constaté DESKECO.COM. 

Ces pluies ont non seulement causé les inondations dans plusieurs quartiers de Kinshasa notamment dans les zones inondables qui sont le long des différents cours d'eau qui traversent la capitale congolaise mais aussi dans les quartiers urbanisées. Après plus de trois heures de pluie, l'on s'attend à des dégâts habituels notamment des maisons détruites, des routes coupées non sans compter des éventuelles pertes en vies humaines. 

Il y a à peine moins de deux semaines, des pluies diluviennes ont causé des dégâts humains (41 morts, bilan officiel) dans la ville de Kinshasa poussant le gouvernement, lors du conseil des ministres du 29 novembre, à prendre la résolution de s'attaquer aux constructions anarchiques dans les zones inondables ou à risques d'érosion.

En effet, au cours du Conseil des Ministres du 29 novembre, sous la direction du chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, il a été décidé d'impliquer plusieurs ministères pour tenter de résoudre cette problématique. 

"Après débats et délibérations, il a été constaté que les solutions à apporter à l’approche problématique des constructions anarchiques relèvent d’une plurisectorielle (Aménagement du territoire ; Environnement ; Intérieur ; provinces…)", notait le compte rendu de ce Conseil des ministres. 

Le gouvernement a pris cette décision à la suite de la communication du Ministre de l’Urbanisme, relative aux conséquences des constructions et occupations anarchiques en RDC en général, et dans la Ville de Kinshasa en particulier.

Pour le ministre de l'Urbanisme, "les inondations observées ces derniers temps à la suite des pluies diluviennes sont en grande partie dues à des constructions anarchiques et à la megestion des lits de rivières". 

Ainsi, il a proposé comme solution à moyen terme, "l’organisation prochaine d’un ‘’FORUM URBAIN NATIONAL’’ en vue de mettre en place des schémas directeurs d’aménagement des villes, dont les travaux préparatoires ont déjà eu lieu en Août 2019".

Intervenant dans le même registre au cours de ce conseil des ministres, le ministre des Affaires foncières a parlé du ‘’banditisme foncier’’ qui serait l’une des causes de construction dans les sites ‘’ non aedificandi’’, de même que des comportements véreux de certains fonctionnaires de son Administration, ainsi que les incursions intempestives des autorités coutumières dans les domaines qui ne relèvent pas de leur compétence.

Amédée MK 

Articles similaires