Kasaï Central :La taxe sur les taxis motos revue à la baisse de 150 à 64 USD

Wewa
PAR Deskeco - 02 déc 2019, Dans Actualités

C’est depuis jeudi 28 novembre dernier que la direction provinciale de la Société nationale d'assurances du Kasaï Central a revu à la baisse le prix de la taxe sur les motos. Cette taxe qui coûtait 150 dollars américains, est réduit jusqu’à 64 Usd. D'après les autorités de la SONAS Kasaï Central, cette mesure vise à aider le Président de la République à accomplir sa mission. Pour leur part, les taximen saluent cette mesure qu’ils jugent salvatrice à leur égard, et trouvent en elle un ouf de soulagement.

Cette « bonne » nouvelle a été annoncée à la presse par le directeur provincial de la SONAS/Kasaï Central, M. René Makambo, qui justifie cette mesure par la volonté du Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo à faire participer tous les assujettis à la culture fiscale, unique moyen de contribuer au développement et à la reconstruction d’un pays. 

« Une façon pour nous la SONAS d’accompagner le Chef de l’Etat dans la lourde mission qu’il a, étant entendue que cette province avait voté à 97 % l’actuel Chef de l’Etat. Et vu le pouvoir d’achat qu’a notre population, nous avons milité auprès des autorités nationales de la SONAS pour que les primes à payer sur les motos puissent être revues à la baisse. De 150 dollars américains, nous sommes passés à 64 Usd. Le pays se construit de différentes taxes avec les impôts », a confié René Makambo à la presse locale.

Cette mesure réjouit l’association des motocyclistes de la province du Kasaï Central. Théodore Tshilombo, président de l’ATMKAC, n’a eu qu’un seul mot à l’endroit du Chef de l’Etat et des autorités de la SONAS : « Nous nous réjouissons parce que la fois dernière on était en train demander pour qu’on puisse réduire le prix de cette taxe. Puisque les autorités nous ont écoutés et ont réalisé leur promesse, nous les félicitons et nous les encourageons de progresser dans cette même voie. Et nous sommes dans la joie. Nous voyons que c’est la décision du Chef de l’Etat et nous le disons grand merci ».

Pour Jean Lukendu, un taximan motocycliste, il salue aussi cette mesure et invite tous ses collègues à s’empresser de payer cette taxe. « Personnellement je suis très content parce que la taxe qu’on payait dans le temps à 150 Usd, est réduite jusqu’à 64 Usd. Moi-même j’étais au bureau de la SONAS et j’ai eu la confirmation et tout joyeux, j’ai également informé mon patron. Je crois que dans deux semaines, nous allons payer cette taxe. Je demande également à tous mes collègues de passer vite à la SONAS pour payer cette taxe, parce que, c’est quand nous payons des taxes et impôts, cela va aider le Chef de l’Etat et nos autorités provinciales d’améliorer l’état des routes qui nous font beaucoup souffrir », a-t-il dit.

A savoir, les taxi-motos sont jusqu’à ce jour, l’unique moyen de transport le plus utilisé par la population dans la ville de Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï Central. A ce jour, on compte plus de 2.000 motos sur la ville de Kananga, sans compter ceux qui se trouvent dans différents territoires.

Lepetit Baende    

 

Articles similaires