RDC : L’administrateur de la BAD F. Matungulu insiste sur l’urgence des réformes pour booster l’économie

matungulu
PAR Deskeco - 07 nov 2019, Dans Actualités

L’Administrateur de la Banque africaine de développement pour l’Afrique Centrale, Freddy Matungulu, vient de boucler sa mission de consultation et d’information, ce jeudi 7 novembre, en République démocratique du Congo, un des six pays qu’il représente au Conseil d’administration de cette institution financière continentale.

L’objet de sa mission était « d’assurer la consultation avec les dirigeants congolais, donner l’information sur les objectifs et les priorités socio-économiques du gouvernement et s’assurer que les interventions de la BAD s’alignent sur les priorités », a dit Fraddy Matungulu lors de la conférence de presse tenue ce jeudi à Kimpinsky Fleuve Congo Hôtel By Blazon de Kinshasa, quelques heures avant son départ.

Dans son adresse, Freddy Matungulu a insisté « qu’il n’y a pas de projets de la BAD, mais plutôt des projets de la RDC réalisés avec le soutien financier et ou technique de la Banque ».

Pour autant, l’administrateur de la BAD pour l’Afrique Centrale a indiqué « qu’il y a une fenêtre  d’opportunités qui s’est ouverte pour les prochaines années immédiates. Il faut la saisir  en mettant en vigueur des réformes  ambitieuses susceptibles de refaire et de renforcer le potentiel de croissance de l’économie ».

A à terme,  il s’agit, selon lui, « d’arrêter  les hommages aux potentialités du pays  pour se focaliser  sur la transformation des potentialités en richesses pour améliorer le bien-être du peuple ».

Pour le professeur Freddy Matungulu, dans l’immédiat, le pari pour la RDC consiste à convenir  d’un  programme  soutenu par le FMI au terme des négociations en cours. « Les interventions de la BAD vont s’accroitre  si les réformes sont lancées et maintenues  sur la bonne voie », a-t-il déclaré, laissant entendre que c’est alors qu’un appui budgétaire pourrait suivre en 2020 et davantage de projets sectoriels  dans le cadre du nouveau Document de  Stratégie du pays.

Arrivé le samedi 2 novembre 2019 à Kinshasa, ce haut fonctionnaire international a commencé ses consultations le lundi 4 novembre par une séance de travail avec le ministre des Finances. Il a ensuite rencontré tour à tour le président de la République, le Premier ministre, le ministre du Plan et bien d’autres. Tout aussi il s’est entretenu avec la société civile, la Fédération des entreprises du Congo et les partenaires au développement de la RDC dont le FMI et la délégation de l’Union européenne.

Outre  la RDC, Freddy Matungulu, de nationalité RD Congolaise, représente le Burundi, le Congo Brazzaville, le Tchad, le Cameroun et le Gabon, au Conseil d’administration de la BAD.

Amédée Mwarabu

 

Articles similaires