L'APNAC-RDC et la LICOCO lancent une campagne anti-corruption en indexant treize projets évalués à 1,335 milliard USD

PAR Deskeco - 05 aoû 2019, Dans Actualités

Le Réseau des Parlementaires Africains contre la corruption, section RDC, (APNAC-RDC)  et la LICOCO (Ligue Congolaise de lutte contre la corruption) ont lancé depuis le week-end dernier "la campagne anti-corruption en RDC" intitulée "Ceux qui doivent justifier l'utilisation des fonds alloués aux projets financés par l'Etat congolais". 

Pour cette première campagne, les gestionnaires ou initiateurs de treize projets "tirés au hasard" sont concernés.

Dans un document reprenant le titre et le coût du projet, suivis de la photo du ou des gestionnaires du projet sans indiquer le nom et un court message mentionné en bas de la photo disant "ce citoyen congolais doit éclairer l'utilisation des fonds alloués pour ce projet", les deux ONG demandent des comptes à plusieurs dirigeants sous l'ancien régime de Joseph Kabila dont certains sont toujours aux commandes. 

Les 13 projets indexés dans cette première campagne sont : la Campagne agricole 2012-2014 (coût total plus de 70 millions USD), deux personnalités indexées: l'ancien Premier ministre Matata Ponyo et le Directeur du BCECO ; l'achat des locomotives pour la relance de la SNCC (435 millions USD de la Banque mondiale et 50 millions USD du gouvernement congolais), personnalités indexées: Matata Ponyo et son ancien ministre des Transports ; le projet Fibre optique (25 millions USD), personnalité indexée: Kinkiey Mulumba ; Dossier des fonds empruntés et non remboursés du FPI 140 millions USD), personnalités indexées :l'actuel Dg du FPI Kitebi et son prédécesseur Bengenle ; le projet Bukanga Lonzo (200 millions USD), personnalité visée: Matata Ponyo ; Dossier Redevance logistique terrestre alloué à l'ex Onatra (50 millions USD), personnalités indexées :l'ancien DG de l'Onatra Kibembe Mazunga et son prédécesseur ; Go Pass (15 à 20 millions USD mobilisés chaque année depuis 2009), personnalités visées:l'actuel DG de la RVA, l'ancien Premier ministre Adolphe Muzito et l'ancien ministre des transports ; le contrat Sino-congolais notamment la réhabilitation de la Route Lutendele (22 millions USD) ; la construction des passerelles sur le boulevard Lumumba (15 millions USD), personnalités indexées :Matata Ponyo et l'actuel Dg de l'agence congolaise des grands travaux) ; la construction des stades municipaux dont les travaux sont à l'arrêt pour 4 stades (5 millions USD), personnalité indexée: Matata ; acquisition des machines à voter (150 millions USD), personnalités indexées: Corneille Nangaa et Basengezi Kantitima ; la construction de mille écoles par an (198 millions USD), personnalités indexées : Matata et l'ancien ministre de L'EPSP Maker Mwangu. 

"Tous ces projets devraient améliorer les conditions de vie des citoyens congolais, mais les fonds ont été utilisés à d'autres fins", soutiennent l'APNAC-RDC et la LICOCO. 

Cette liste des projets mal gérés est publiée alors qu'on annonce la formation du premier Gouvernement sous Félix Tshisekedi. Plusieurs ONG ont interpellé le président de la République pour que des personnalités impliquées dans la mégestion et la corruption ne fassent pas partie de ce Gouvernement. 

Amédée MK 

Articles similaires