RDC : les dépenses de la présidence caracolent à 125 millions USD à fin septembre 2020, soit un taux d’exécution de 101%

Palais de la nation
PAR Deskeco - 19 oct 2020, Dans Finances

La Direction des politiques et de programmation budgétaire renseigne, à travers ses états de suivi budgétaire, que les dépenses de la présidence de la République atteignent 232 237 152 236 FC (125,805 millions USD si nous considérons le taux budgétaire retenu dans le Budget rectificatif de 1846 FC le dollar américain) sur des prévisions linéaires 229 339 107 429 FC (124,235 millions USD) à fin septembre 2020, soit un taux d’exécution de 101,26%.

Précisons qu’il s’agit ici des dépenses déjà ordonnancées et transférées pour paiement à la Banque centrale du Congo. Cependant, à l’analyse des charges de la présidence de la République, les dépenses déjà engagées par la plus haute institution de la République sont encore plus importantes, soit 266 109 755 221 FC (144,109 millions USD) pour les 9 premiers mois de l’année.

Les seules dépenses de la rubrique « Rémunérations » de la présidence sont évaluées à 127 279 109 651 FC sur des prévisions linaires de 75 916 856 303 FC, soit un taux d’exécution de 167,65%.

Quant aux dépenses de fonctionnement de la présidence, elles sont chiffrées à 97 141 599 170 FC sur des prévisions linéaires de 137 328 009 225 FC, soit un taux d’exécution de 70,73%, indique la même source.

Il sied d’indiquer qu’alors que le Budget 2020 a été réduit de 43,2%, selon le Collectif budgétaire 2020 déposé à l’Assemblée nationale, les dépenses de l’institution que pilote Félix Tshisekedi n’ont aucunement été réduites dans la pratique. Cette institution a consommé ses crédits budgétaires conformément à la loi des Finances 2020 évaluée initialement à 11 milliards USD et s’est même adjugée même un dépassement alors que les caisses de l’Etat sont vides.

Notons que l'institution Président de la République, pour remplir ses hautes charges d’État,  dispose de plusieurs services regroupés sous le vocable présidence de la République. Il s'agit  notamment de: 1. Le cabinet du président de République, 2. les Services personnels du chef de l'État, 3. le Centre national de sécurité, 4. L'état-major particulier du chef de l'État, 5. le Service national, 6. le Mécanisme de suivi, 7. la Clinique présidentielle de l'UA, 8. la Bonne gouvernance et lutte contre la corruption, 
9. le journal officiel, 10. le Protocole d'État, 11. et la lutte contre les violences sexuelles.

Voici les dépenses de la présidence de la République à fin septembre 2020

dépenses preso

Amédée Mwarabu

 
 

Articles similaires