RDC : sur 90 millions USD prévus pour les investissements publics sur ressources propres, rien n’a été décaissé au 1er trimestre 2021

chantier
PAR Deskeco - 21 avr 2021 09:17, Dans Finances

La République démocratique du Congo est quasi à l’arrêt avec cette situation de flottement où le gouvernement sortant gère les affaires courantes alors que l’entrant n’est pas encore effectif tant qu’il n’est pas investi par l’Assemblée nationale.

La preuve est que rien n’est vraiment fait pour faire avancer le pays dès lors que des rubriques importantes du Budget 2021 ne sont pas actionnées.

C’est le cas de la rubrique Investissements sur ressources propres qui n’a pas été actionnée depuis le début de l’année 2021. Pourtant, c’est un poste budgétaire important pour la réalisation notamment des travaux publics sur financement du gouvernement.

Sur des prévisions linéaires de 188 054 609 002 de CDF (90,979 millions USD au taux budgétaire de 2067 FC le dollar américain) prévus pour les trois premiers mois de l’année, aucun centime n’a pu être décaissé par le gouvernement pour le financement des travaux publics, selon les données des états de suivi budgétaire de la Direction générale des politiques et programmation budgétaire.

Seulement 15 511 307 371 de CDF (7,504 millions USD) ont été engagés et liquidés mais n’ont jamais été ordonnancés encore moins payés par la Banque centrale du Congo.

Il s’en suit que l’Etat Congolais n’a pas effectué des investissements publics sur ressources propres durant le premier trimestre 2021. Or, les investissements publics sont un moteur pour booster l'activité économique dans un pays.

Pour cet exercice 2021, il est prévu des crédits budgétaires de l’ordre de 752 218 436 007 de CDF pour les investissements publics sur ressources propres du gouvernement.

DESKECO

 
 

Articles similaires