RDC : l’encours de crédits des banques commerciales à l’économie évalué à 3,178 milliards USD au 24 janvier 2020

banques
PAR Deskeco - 13 fév 2020, Dans Finances

L’encours de crédits des banques commerciales à l’économie de la République démocratique du Congo est évalué à 5 351 989 millions CDF (3,178 milliards USD) au 24 janvier 2020, selon la Banque centrale du Congo.

Les comptes courants de toutes les banques commerciales affichent 1 280 158 millions CDF (760,188 millions USD) contre des avoirs notifiés estimés à 1 102 111 millions CDF (654,460 millions USD), dégageant un solde excédentaire des avoirs de 178 047 millions CDF (103,353 millions USD), au 24 janvier 2020.

A la même période en janvier 2019, l’encours de crédits des banques était évalué à 4 275 951 millions CDF (2,561 milliards USD) avec des avoirs des comptes courants estimés à  878 790 millions CDF (526,536 millions USD), des avoirs notifiés de 847 685  millions CDF (507,899 millions USD), dégageant un solde des avoirs excédentaires de 31 105 millions CDF (18,636 millions USD).

Signalons que depuis le 16 avril 2012, les comptes des avoirs libres et réserves obligatoires ont été fusionnés en un seul compte appelé "comptes courants des banques".

Quant aux avoirs excédentaires, ils représentent la différence entre les avoirs en comptes courants des banques et les niveaux notifiés de la Réserve Obligatoire aux banques.

Le système bancaire congolais a enregistré des évolutions jugées « confortables » par la Banque centrale en 2019 par rapport à 2018. Une moyenne de 25% de croissance a été enregistrée. Le total bilan des banques s’est chiffré à 8,5 milliards USD à fin décembre 2019. C’est presque 29% de croissance par rapport à 2018. Le total dépôt à 6,1 milliards USD, soit 26% de croissance. Le total crédit à 4,4 milliards venant de 2,6 milliards USD, environ 28% de croissance par rapport de 2018. Par rapport à la profitabilité, le résultat net d’exploitation a été de 94,5 millions USD contre 76,6 millions USD en 2018. Au niveau de la profitabilité, il faut noter que le secteur a enregistré une croissance de 11,9% contre en 7,6 en 2018.

L’encours de crédit des banques à l’économie nationale représente la masse des crédits distribués aux entreprises et aux particuliers par les banques commerciales et qui doivent être remboursés. En RDC, c’est la banque centrale du Congo qui comptabilise les encours de crédit des banques commerciales.

Amédée Mwarabu

 
 

Articles similaires