RDC : Le déficit de janvier 2020 causé par les dépassements des dépenses dans les institutions politiques et ministères

parlement
PAR Deskeco - 10 fév 2020, Dans Finances

Les opérations financières de l’Etat au 31 janvier 2020 ont affiché un déficit mensuel de 99,9 milliards FC contre un déficit programmé de 41,7 milliards FC, renseigne la Banque centrale du Congo.

Ce déficit est consécutif aux recettes de 532,4 milliards FC contre des dépenses de 632,3 milliards FC.

A l’analyse des opérations financières de l’Etat, le déficit enregistré en janvier a été principalement accentué par des dépassements budgétaires dans trois rubriques de dépenses à savoir  « Frais de fonctionnement des institutions et ministères, Institutions politiques et Ministères ».

Sur des crédits programmés de 56 milliards FC, les frais de fonctionnement des institutions et ministères ont bénéficié de 99,3 milliards FC, soit un taux de dépassement de 77,4%.

De même, arrêtées à 23,4 milliards FC, les dépenses des institutions politiques ont bénéficié de 46,5 milliards FC, soit un dépassement de 98,8%.

C’est la même chose aussi du côté des dépenses des ministères qui, arrêtées à 32,6 milliards FC, ont  été payées à hauteur de 52,9 milliards FC, soit un dépassement de 62,4%.

Pour ces seules trois rubriques, le dépassement est de 86,7 milliards FC, soit 86,78% du déficit mensuel évalué à 99,9 milliards FC.

Dans sa fiche synthèse sur les opérations financières de janvier 2020, le ministère des Finances a noté que la RDC connait une "exiguïté structurelle des ressources financières" ne permettant pas de couvrir les dépenses contraignantes.

Amédée Mwarabu

 
 

Articles similaires