Tapez pour rechercher

Actualités Entreprises

Il n’y a pas des banques au Congo mais des simples caisses d’épargne, selon l’homme d’affaires Gabriel Shabani

Partager

L’homme d’affaire congolais et propriétaire de Congo web Télévision a affirmé à DESKECO.COM que RDC n’a pas des véritables banques mais plutôt des caisses d’épargne. Pour lui, le pays doit suivre l’exemple de l’Angola où l’on retrouve plus de 2000 filiales des banques qui octroient des crédits à long terme.  

Gabriel Shabani “Record” indique que la plupart des banques installées en RDC ne jouent pas leur rôle car elles se contentent seulement d’épargnes en lieu et place d’octroi des crédits avec un délai raisonnable.

« Il n’y a pas des banques ici au Congo. C’est des caisses d’épargnes où l’on vient juste déposer de l’argent, c’est tout. Quelle est cette banque en RDC qui donne les crédits de 5 ans ? Imaginez qu’ici, il y a des banques qui prennent 10 dollars USD par mois comme frais de  tenu des comptes, soit environs 120 USD l’année. C’est beaucoup d’argent pour rien. Et ces banques offrent difficilement des crédits à leurs clients. Mais en Angola, il y a plus de filiales des banques que des pharmacies chez nous. On retrouve plus de 2000 filiales des banques qui ont des chiffres d’affaires élevés. Ce qui leur permet de financer le secteur agricole, les logements sociaux et autres », a indiqué le DG de Congo web Télévision.

Selon lui, les banques angolaises financent plusieurs projets et même le secteur social.

« L’Angola a une banque agricole qui donne des crédits de plus de 10 à 15 ans aux agriculteurs,  ce qui leur permet de faire leurs cultures sans problème et de les vendre dans les différentes villes. Tu verras un villageois venir avec une grosse jeep pour vendre ses produits et retourner chez lui chaque jour. En Angola on fabrique beaucoup de choses sur place. Il y a des usines qui sont dans le montage des véhicules ou encore dans la fabrication des climatiseurs, des télévisions, des congélateurs et autres.  Notre entreprise fabrique des congélateurs et des frigos solaires là-bas sur place. Ceci grâce à l’apport des banques », a ajouté Shabani Record.

Le président de l’Association Congolaise des Banques, Yves Cuypers avait affirmé le 15 février dernier que plus de 60 % d’épargnes des banques provenaient des ménages et non des grandes entreprises.  Avec moins de 20 banques opérationnelles.

Willy Akonda Lomanga/ Desk Eco

 

Laisser un commentaire