Rétrocession des revenus nationaux aux provinces: Kinshasa 125 millions USD, Mongala 2 millions USD

PAR Deskeco - 23 aoû 2019, Dans Actualités

La province de la Mongala est celle qui enregistre le plus faible taux de rétrocession des revenus nationaux parmi les 26 que compte la République démocratique du Congo. rétrocessions.

Le trésor public a transféré à la Mongala 3 527 488 609 FC (2,019 millions USD) contre des prévisions linéaires de 25 092 368 257 FC (14,36 millions USD), soit un taux d’exécution de 14,05%, renseigne la Direction de la Préparation et de suivi du Budget, au 31 juillet 2019.

Le crédit annuel de la Mongala est estimé à 43 015 488 440 FC (24,62 millions USD) dans le budget 2019.
A l’analyse des crédits annuels votés pour les 26 provinces, c’est la Lomami qui est la moins dotée avec 33 759 586 684 FC (19,32 millions USD). Cependant, sur les prévisions linéaires de 5 129 232 392 FC, le Trésor public a pu transférer à la Lomami 4 373 100 260 FC, soit un taux d’exécution de 85,25%, pendant la même période.

Kinshasa reste toujours la province qui bénéficie de la plus grosse part des revenus transférés par le Trésor public avec 219 905 232 474 FC (125,87 millions USD) contre des prévisions linéaires de 228 895 032 564 FC (131,02 millions USD), soit un taux d’exécution de 96,06%, à fin juillet 2019.

Le crédit annuel voté au titre de la rétrocession pour la ville-province de Kinshasa est estimé à 381 040 373 265 FC (218,11 millions USD).

Le Trésor public a transféré aux 26 provinces de la RDC 787 615 377 529 FC (450 millions USD) contre les prévisions linéaires de 1 316 640 151 949 FC (753,65 millions USD), à fin juillet 2019. Le total des crédits à rétrocéder aux provinces dans le budget 2019 est de 2 257 097 403 341 FC (1,291 milliard USD).

Amédée MK

 
 

Articles similaires