RDC :Retombées économiques de voyages extérieurs du président de la République

PAR Deskeco - 19 juil 2019, Dans Actualités

La plupart de ces 17 voyages effectués par le président de la République , Félix Tshisekedi, ont consisté au réchauffement de la coopération avec ces pays de manière générale. 

Outre le raffermissement des relations de coopération, il a été surtout question, pour les pays voisins, de renforcer les mécanismes sécuritaires dans la région des Grands Lacs africains.

Parmi les retombées économiques enregistrées, il y a surtout l'envoi d'une mission de consultations au titre de l'article 4 des statuts du FMI. Cette délégation du FMI a séjourné du 22 mai au 5 juin 2019 à Kinshasa et à Lubumbashi et a passé au peigne le cadre macro-économique de la RDC. 

A l'issue de ces consultations, la mission du FMI a donné ses conclusions préliminaires assorties des recommandations. Sur base du rapport de ces consultations menées en RDC, le Conseil d'administration du FMI va statuer le 26 août prochain sur le cas de la RDC.

A l'issue de cette réunion, le FMI pourra, si le rapport est concluant, envisager un accord formel de partenariat avec la République démocratique du Congo. Ce partenariat impliquera notamment des appuis financiers du FMI au budget national mais aussi une assistance technique dans la gouvernance. 

D'autres retombées à mettre à l'actif de ces voyages présidentiels ce sont des contacts directs que le premier citoyen de la RDC a eus avec les milieux d'affaires tant américains qu'africains. 

A Washington comme à Ndola en Zambie, Félix Antoine Tshisekedi a fait le VIP en vantant les immenses opportunités économiques en République démocratique du Congo. 

Bien plus, le chef de l’Etat a réitéré plus d'une fois, notamment devant les investisseurs américains, sa détermination à lutter contre la corruption qui reste un paramètre important dans l'amélioration du climat des affaires. 

Amédée MK

 

Articles similaires