RDC : 12 projets retenus pour accroître le taux d'électrification de 18% à 30% entre 2020-2022

PAR Deskeco - 23 juil 2019, Dans Actualités

Cela passera par l’augmentation de la puissance disponible de plus de 600 MW à travers la réhabilitation, la modernisation, l’extension et la construction de nouvelles infrastructures afin de relever le taux d'accès à l’électricité estimé à 18%, selon le ministère de l'énergie, pour atteindre 30% en 2022 comme recommandé dans le plan national stratégique de développement.

C’est pourquoi, le Ministère de l’énergie a retenue 12 projets à impact visible qui seront implémentés entre 2020-2022, dont voici les libellés :

  • Poursuite de la mise en place de l’Autorité de régulation de l’électricité (ARE) et de l’agence nationale de service d’électrification du monde Rural (ANSER);
  • Remise en état du groupe n°1 de la Tshopo ;
  • Révision du groupe thermique de la centrale de Mbujimayi et assainissement des réseaux de distribution associés ;
  • Implantation d’un transformateur au répartiteur centre à Likasi afin d’augmenter la desserte en électricité ;
  • Electrification des poches noires par la mise en place des cabines, notamment à Nsele et Malueka ;
  • Réhabilitation des réseaux de distribution de la ville de Moanda ;
  • Construction des microcentrales électriques dans le Sud-Kivu et autres provinces ;
  • Réhabilitation d’ici 2022 des Centrales hydro-électriques en panne ci-après : Inga II (2 Groupes) ; Sanga (2 Groupes); Muadingusha (2 Groupes) et Mobayi mbongo (2 Groupes) Assainir le réseau de Kinshasa pour Inga II ;
  • Accélérer la réhabilitation des réseaux de distribution de Inga II;
  •  Construction de nouvelles infrastructures dont Ruzizi III et Inga III et des réseaux de transport de Zongo II.
  • Mener des projets d’études pour la production des énergies renouvelables à petite échelle;
  • Accélérer les travaux pour les réseaux de transport et de distribution de la Centrale hydro-électrique de Kakobola et KATENDE.

Selon le Ministère de l’Energie, en 2019, le taux de desserte en électricité est de 18%, et 9% selon diverses sources de la société civile. Pourtant, la RDC est le pays le plus arrosé d’Afrique et son hydrographie lui offre la possibilité d’exploiter 100.000 MW.

VM

Articles similaires