Lualaba : Des ONGDH demandent à Muyej des explications sur la gestion de 2 millions USD de Sicomines sur la création de ZEAs

PAR Deskeco - 03 juil 2019, Dans Actualités

Dans un communiqué, les Ongs African Resources Watch (AFREWATCH), Pain Pour le Prochain (PPP) et Action de Carême (ADC) se disent préoccupées par l’opacité qu’entretient l’exécutif provincial sur la gestion de cette somme alors qu’on dénombre les morts parmi les creuseurs artisanaux par manque de zones d’exploitation  appropriées.

« (…) FREWATCH, PPP et ADC, soulignent que les violations des droits humains, ne devraient être admises sous aucun prétexte et recommandent aux autorités politiques et judiciaires (…) de communiquer sur l’argent reçu de l’entreprise minière SICOMINES pour la création des ZEAs dans la province du Lualaba (…) », ont-elle recommandé.

L’affaire date de deux ans. Sicomines avait versé 2 millions de dollars américains pour que les autorités de la province créent des Zones d’Exploitation minière Artisanale, remplissant toutes les conditions de viabilité afin d’éviter l'envahissement de sites privés des sociétés minières par les creuseurs artisanaux. Les Ongs disent n’avoir constaté la création d’aucune Zone d’Exploitation minière Artisanale et les autorités locales n’ont plus communiqué à ce sujet.

Le 29 juin dernier,  les FARDC sous la coordination de la deuxième zone de défense ont été déployées sur le site minier de Tenke Fungurume Mining pour expulser plus de 10.000 creuseurs clandestins. Une situation qui fait craindre les violence des droits humains et l’insécurité dans cette zone minière après la mort des dizaines de creuseurs artisanaux dans l’éboulement la semaine dernier d’une mine de KCC qui exploite le cuivre et le cobalt dans la province de Lualaba.

Auguy Mudiayi

 
 

Articles similaires