Tapez pour rechercher

Actualités

RDC : Les Etats-Unis ont infligé de nouvelles sanctions à Dan Gertler

Partager

Le département du Trésor américain a déclaré ce vendredi qu’il a placé 14 sociétés liées à Dan Gertler sur une liste de sanctions.

« Le Trésor sanctionne les entreprises qui ont permis à Dan Gertler d’accéder au système financier international et de profiter de la corruption. Nous utilisons nos outils pour changer le comportement des personnes impliquées dans le pillage des ressources naturelles et les conséquences humanitaires qui en découlent », a déclaré Sigal Mandelker, sous-secrétaire du Trésor pour le terrorisme et le renseignement financier.

« Un coût financier sera imposé aux individus et aux entreprises qui exploitent des personnes innocentes et des juridictions vulnérables pour leur propre bénéfice personnel. »

Ces sanctions interviennent quelques heures après que Glencore ait réglé son différend avec Gertler au sujet des redevances impayées provenant des mines de cuivre et de cobalt en RDC.

Glencore a indiqué avoir consulté les autorités compétentes des États-Unis et de la Suisse, où se trouve son siège, sur les paiements effectués à Gertler.

Gertler a été placé sur une liste des sanctions américaines en décembre.

Dan Gertler possède d’importants intérêts dans l’extraction des diamants et du cuivre en République démocratique du Congo. Il est également présent dans le minerai de fer, l’or, le cobalt, l’agriculture, la banque et le pétrole. En 2012, Dan Gertler possédait via ses sociétés 9,6 % de la production mondiale de cobalt. Gertler opère notamment à travers sa société Fleurette basée à Gibraltar. Il est soupçonné de créer des sociétés écran dans les Îles Vierges pour opérer des acquisitions en toute discrétion. Fleurette possède des actifs dans le secteur minier congolais via une soixantaine de sociétés offshore.

Laisser un commentaire