Tapez pour rechercher

Actualités

RDC: la rentrée annuelle de la FEC prévue le 11 à Kinshasa et le 25 à Lubumbashi

Partager

La Fédération des Entreprises du Congo (FEC) annonce sa rentrée annuelle le jeudi 11 octobre 2018 au Pullman Hôtel  à Kinshasa et le 25 octobre au Pullman de Lubumbashi. Dans un communiqué dont DESKECO.COM s’est procurée une copie, la FEC affirme qu’elle va également lancer officiellement sa nouvelle Commission Nationale communication et Marketing. 

Dans son communiqué, la FEC indique que le cocktail de la rentrée sera une occasion pour son président national, Albert Yuma, de prononcer quelques mots sur  sa vision et les actions envisagées à l’aube de l’année 2019. 

Cette rencontre devrait en principe recevoir les membres du gouvernement, des partenaires techniques et financiers ou encore des entrepreneurs dont ceux du secteur de la communication et du  marketing.

Ce secteur, regroupant en majorité des Congolais, se voit doté au sein de la FEC d’une nouvelle Commission Nationale Communication et Marketing (CCM) qui présentera son bureau, ses missions, et les actions qu’elle compte entreprendre. Cette commission projette, notamment, de regrouper en son sein les grands noms de la communication au niveau national et faire de la RDC un hub de la communication au niveau régional avant d’investir la scène internationale. Parmi les actions de la CCM, nous avons les «Keynotes», un espace temps durant lequel une entreprise présente à un public cible ses produits et services, avec des échanges B/B entre les convives. La première entreprise à bénéficier de ses Keynotes sera les hôtels Pullman, qui présenteront le groupe Accor, ainsi que leurs innovations” indique le communiqué. 

La Fédération des Entreprises du Congo est à la fois une Chambre de Commerce et un Syndicat Patronal, ayant pour missions la promotion et la défense des intérêts de ses membres. L’institution existe depuis 1972 et regroupe en son sein aussi bien des PME que des Grandes entreprises de tous secteurs confondus. En tant qu’ASBL, ses revenus sont constitués des cotisations de ses membres.

Willy Akonda Lomanga/ desk eco

Laisser un commentaire