Tapez pour rechercher

Actualités

RDC: Koffi Olomide visé par le fisc de Kinshasa

Partager

La Division urbaine de la Culture et Arts interdit le concert prévu le 17 novembre à Pullman Hôtel de Kinshasa de l’orchestre Quartier Latin de Koffi Olomide.

Dans une correspondance datée du 6 novembre et adressée au gérant de cet établissement hôtelier, le Chef de division urbaine, Kilesa Mukuba, note que « l’orchestre Quartier latin n’est pas en ordre avec la ville province de Kinshasa par l’entremise de la Division urbaine de la Culture et arts ».

« Il (Ndlr: Koffi Olomide) ne  paye jamais les taxes sur la qualité du trésor urbain ainsi que les autorisations de productions, cas précis : concert Pullman du 13 juillet 2018, Village Chez Ntemba du 18 août et Hôtel Invest pour ne citer que  ceux-là. Par conséquent, le conséquent le concert de ce samedi 17 novembre 2018 n’aura pas lieu à moins qu’il puisse régulariser avec ces cas d’impaiements, faute de quoi, la charge incombera au gérant de l’espace en cas d’accès », ajoute la correspondance.

L’orchestre Quartier Latin devrait fêter ses 32 ans dans l’espace musical congolais. Et, la chanteuse vedette de ce groupe musical, Cindy Le Coeur, devrait animer principalement cette soirée.

Koffi Olomide connaît ces ennuis avec le fisc de Kinshasa après avoir exprimé ses positions politiques sur le processus électoral en cours en République démocratique du Congo. Le président de Quartier Latin avait notamment déclaré qu’il n’est pas pour l’usage de la machine à voter lors des élections du 23 décembre 2018 en RDC.

La machine à voter est la principale cause de la crise politique actuelle sur le processus électoral congolais.

Amédée MK

Laisser un commentaire